Reviews


"Me And A Monkey On The Moon" (1989)

Chroniques
1989

chronique © Les Inrockuptibles
Dix ans après, au moment du split, dernier album. Le groupe, s'il a jamais existé, s'est de toute façon perdu depuis longtemps. Exemple, pour ne pas parler de la scène : un groupe à guitares ( les arpèges de Rickenbacker 335, la guitare rythmique enregistrée depuis la pièce d'à côté) sans guitariste après le départ de Maurice Deebank, vaguement remplacé par des fantômes variables.

En dix ans, Felt n'aura donc pas produit d'album à la hauteur de ses singles ("Penelope tree" ou "Primitive painters, celui qui aurait dû en France et en 1985 les rendre aussi grands que... Cure ?). Là, cependant, l'entreprise est unique : quelqu'un Lawrence, déjà effacé, raconte sa vie : enfance à Birmingham (12 Melville Road), soeur qui tourne triste, scène de pédophilie ("When I was a little boy an old man he touched me he thought that I was a little girl because I was so pretty"), amours ("I nearly cried when you lied (...) I can't make love to you anymore"), le départ de Maurice Deebank (en détail dans "Free"), tout ce qui est parti et le peu qu'on va pouvoir faire, ou non, des années à venir. Que Lawrence chante "follow me in the nineties" et c'est l'invitation pour le train fantôme, visite guidée dans la dérision - et la dignité ? - des espoirs d'un "New day dawning". L'aberration du projet est la même qu'au premier jour, en 1981, pour le premier mini-album "Crumbling the antiseptic beauty", même simplicité (bonjour, bonsoir) même chant.

I Can't Make Love To You Anymore
Mobile Shack
Free
Budgie Jacket
Cartoon Sky
New Day Dawning
Down An August Path
Never Let You Go
She Deals In Crosses
Get Out Of My Mirror

De la décennie passée, tirée, ce groupe apple-crumble été le seul à s'être choisi comme interlocuteur de tous les instants et de tous les gestes, non pas la mort, ni la gloire, ni la farce, ni le drame, seulement sa propre inexistence. Dix ans plus tard, exécution, léger flou chez les survivants, les sursitaires.


Michel Jourde
dans Les Inrockuptibles N°21 Févr./Mars 1990
© 1989 Les Inrockuptibles Multimedia. Tous droits réservés.