Reviews


GOLD MINE TRASH, by Joseph Ghosn

Felt

Gold Mine Trash
sortie sept. 2006 (Cherry Red / Import Gibert)


Même si cette réédition austère ne reprend pas la pochette rutilante de la première édition, elle en conserve les mêmes titres, toujours aussi hallucinés. Car Felt est un groupe fou, dont les chansons débordent d’ambitions, tant dans les paroles que les arrangements, mais qui n’arrive jamais pleinement à les atteindre. Et c’est ce décalage qui donne au groupe et à son artificier en chef, Lawrence, tout son charme.

Plus de vingt ans après, ces morceaux conservent toute leur once de déraison, troublante : Dismantled King Is off the Throne ou Trails of Colours Dissolve sont des sortes d’odes post-punk presque romantiques, tandis que Penelope Tree figure un faux portrait impressionniste d’un mannequin anglais des 60’s du même nom. En bout de course, le disque se clôt par Primitive Painters, titre chanté avec Liz Fraser (Cocteau Twins), grâce auquel Felt propulse ses auditeurs vers des dimensions oniriques et gothiques dont personne n’a réussi à revenir indemne.

Joseph Ghosn
08 sept. 2006

Taken from http://www.inrockuptibles.com/DetailCritique.cfm?iditem=199381